Histoire Du Presbytérianisme

C’est une branche religieuse réformée du christianisme construite à partir de la théologie de Calvin et de la confession de foi.

Le presbytérianisme, avec les mêmes significations que les mots évêques et anciens que nous pouvons observer dans le Nouveau Testament, il se réfère aux Eglises où le gouvernement est fait par les anciens. Son fondateur, Jean Calvin, un théologien français et un réformiste religieux, a établi le système presbytérien évoqué dans la Bible, au milieu du XVIème siècle. Calvin, en s’appuyant sur le système ecclésiastique de l’ère des apôtres, afin d’avoir un système ecclésiastique presbytérien biblique a rédigé l’Institution de la Religion Chrétienne en 1542. Cet Institution de la Religion Chrétienne a été adoptée par toutes les églises occidentales. Et aussi dans les églises presbytériennes coréennes, cette institution a été prise en tant qu’exemple d’une église.

Durant la Réforme religieuse, la première église presbytérienne est apparue en France. Les français exilés à Genève en Suisse ont été enseignés par Calvin, et le 25 mai 1559, quinze églises se sont rassemblées pour tenir une première assemblée des Eglises presbytériennes. C’est à cette assemblée qu’il y a eu la Confession de foi et des manuels d’apprentissage dans lesquels les pensées de Calvin se reflètent. En Ecosse, c’est par le mouvement de la Réforme religieuse de John Knox que l’église presbytérienne est née.

Par la suite, le presbytérianisme a commencé à se répandre dans toute l’Europe et en 1559, 2000 églises ont adopté le presbytérianisme rien qu’en France, et il a vu son évolution aux Pays-Bas et en Ecosse. En 1560, l’Ecosse a joué un rôle majeur pour propager le presbytérianisme en Angleterre et aux Etats-Unis en étant assigné comme la religion nationale.

En Angleterre dans les années 1660, à la suite de la Restauration, le presbytérianisme a perdu de la force mais cette période marque son histoire car la Confession de Foi de Westminster, le Catéchisme de Westminster, la constitution et le guide des cultes ont été admis comme la base du presbytérianisme.

Les Eglises presbytériennes sont apparues aux Etats-Unis par des émigrés d’Angleterre, d’Ecosse et d’Islande. En 1706, il y a eu le premier Conseil Régional à Philadelphie, et en 1789, il y a eu la première Assemblée Générale. Mais à cause des différentes pensées à propos de l’esclavage, de la théologie, et du moyen de propagation, plusieurs unions sont nés, cependant il n’y avait pas de différence au niveau de la doctrine et les idéologies. A partir du XVIIIème siècle, l’Eglise presbytérienne en Amérique a beaucoup envoyé des missionnaires à l’étranger contribuant à la mondialisation du presbytérianisme et plus particulièrement en Asie et en Afrique.

En Corée, le 5 avril 1885, H.G Underwood a commencé les missions au niveau médical et de l’éducation, et en 1889, les missionnaires australiens sont venus. Ils se sont par la suite réunis pour bâtir un christianisme presbytéral. Depuis, il y a eu le premier Conseil Régional en 1907 et son Assemblée Générale en 1912.

Il y a WARC pour une organisation de l’union internationale du presbytérien et le nombre approximatif des protestants dans le monde est évalué aux alentours de 50 millions.